Category Archives: Visites spéciales

  • 0

Une alternative au Marché de Tsukiji : Le marché aux poissons de Yaizu

Tags : 

L’année 2016 marquera la fin de l’accès libre au marché de Tsukiji,au profit du marché aux poissons de Yaizu. C’est une grande perte pour le tourisme à Tokyo, qui en faisait l’attraction principale de bien des voyages.

Il se verra installée désormais à Toyosu, et les moyens d’accès ainsi que les conditions ne sont pas encore définies, mais nul doute qu’il sera moins simple de se rincer l’oeil qu’auparavant. C’est pourquoi nous avons réfléchi à une alternative possible, et celle-ci se trouve à Yaizu, ville côtière, grande exportatrice de poissons, et entre Tokyo et Kyoto.

La baie reçoit la visite de millions de poissons

La baie reçoit la visite de millions de poissons

Des richesses que la région désirait mettre en valeur depuis des années, avec un approche plus « authentique » de l’origine du poisson.

Yaizu Sakana Center : 焼津魚センター

On ne peut parler de Yaizu sans parler de sa proximité avec Shimada, mais surtout sans parler de son secteur d’activité principal : la vente de poissons. C’est près de 210 000 tonnes de

Les vendeurs examinent la marchandise

Les vendeurs examinent la marchandise

poissons tous les ans qui circulent dans les bas des vendeurs, une position qui place Yaizu dans le peloton de tête des exportations. C’est donc tout naturellement que le marché aux poisson de Yaizu, en plein centre-ville, est un lieu d’intérêt grandissant. Autre avantage : Situé à 10 minutes en bus de la gare.

Le marché est constitué de près de 70 boutiques, qui vendent toutes des produits sortis de la mer la matinée même ! Et les marchands ne s’y trompent pas : vous pouvez déguster sur place pour vous faire votre propre opinion.

Histoire du marché
Première ébauche du marché en 1950, proche de la gare

En effet la seconde guerre mondiale a laissé le Japon dans un état de misère terrible, et la reconstruction du pays passait aussi par celle de ses infrastructures.
Peu à peu les machines ont fait leur retour et l’on voit de moins en moins les marchands transporter le poisson .. en vélo.

En 1975 , Transformation en grossiste alimentaire
La route Tomei est la route principale de la ville. De nombreuses structures s’étaient donc développés à ses abords, c’est le cas du Bowling de la ville, qui, une fois détruit, laissa place à un parking géant. Combe de la chance, celui-ci se trouvait près du marché aux poissons, et le boum économique se fit ressentir très vite : Plus de 40 échoppes se sont établies.

Mars 1985 : Le marché que l’on connaît maintenant ouvre ses portes.

Le marché est désormais situé du côté Ouest

C'est à partir de là que se fera le départ

C’est à partir de là que se fera le départ

Désormais le nombre de visiteurs annuels est d’approximativement 1.75 millions.

Plus d’informations :

Yaizu Sakana Center

Horaires : de 9 heures à 17 heures

Shizuoka guide : Yaizu Sakana Center


Visitez le marché aux poissons avec nous

Les marchandises sont pesées par les vendeurs

Les marchandises sont pesées par les vendeurs

 

  • 0
Floraison des cerisiers au Japon

Voir les cerisiers en fleurs, Hana-mi

Voir les cerisiers en fleurs, Hana-mi

Les sakura (桜) sont les cerisiers du Japon mais désignent aussi les fleurs de l’arbre. Ces derniers, de la race du prunus, ne produisent pas de cerises. Au Japon, le sakura représente l’éphémère, et les moyens mis en oeuvre pour la mise en valeur des arbres ne sont remerciés que par une courte floraison, de mars à avril. Cette dernière peut être raccourcie par les pluies, faisant tomber les magnifiques pétales roses.

La tradition du Hana-mi

La floraison des cerisiers se produit à différentes période de l’année au Japon, par exemple elle aura lieu au mois de Janvier à Okinawa, et terminera en début mai vers Hokkaïdo. Les japonais sont alors aux aguets, pour organiser leurs voyages et vacances dans leurs lieux de floraison favoris.
Il pratiqueront alors le Hana-mi, qui signifie regarder les fleurs. Si cette contemplation est un ravissement pour l’oeil, elle pourra l’être aussi pour l’estomac. En effet pendant Hana-mi, les japonais s’installent sous les cerisiers, pour déjeuner, dîner, et célébrer la saison à l’aide de saké.

Avec Japanecdote venez célébrer les cerisiers

Voir les Japonais célébrer Hana-mi

Trouver les meilleurs lieux de floraison en ville

Voir les meilleurs parcs de floraison des cerisiers

Célébrer la saison et prendre part aux activités et festivals

 

 

  • 0
Yamazaki

Programme Whisky Japonais

Tags : 

Découvrez notre programme Whisky Japonais !

Yamazaki

Le Yamazaki, probablement le plus célèbre whisky japonais


Partez à la découverte du whisky japonais

Cela fait désormais plusieurs années que le whisky japonais est réputé comme l’un des meilleurs du monde. Produit dans plusieurs régions de l’archipel japonais, dont certaines avec un sol proche de celui de l’écosse, le Japon a su en quelques années produire un alcool de qualité.

Ce n’est pourtant qu’à la fin des années 20, avec Taketsuru, que le whisky japonais vol de ses propres ailes, notamment grâce aux grands groupes Nikka et Suntory.

Avec Japanecdote, nous vous proposons un programme à travers le Japon, que vous choisirez de faire accompagné ou non par l’un de nos guides. C’est vous qui choisissez les étapes que vous voulez prévoir pendant vos vacances.

Note : Visiter l’ensemble des distilleries nécessitera de créer un programme solide, avec beaucoup de déplacements, le JR pass sera nécessaire.


Notre programme :

  • 1: Dégustation de whisky à Tokyo et recommandation d’adresses
  • 2: Fiche de voyage, avec les adresses des distilleries, les horaires et les méthodes d’accès
  • 3: Réservation des visites par nos soins quand c’est nécessaire
  • 4: Tout autre service parallèle qui sera nécessaire

 

Incoming search terms:

  • whisky jap
 

  • 0

Voir l’entraînement des sumos

Tags : 

Venez voir en direct l’entraînement des sumos !
Le sumo est le sport national du Japon

Le sumo est le sport national du Japon


Voyez un réel entraînement de Sumo :

Il n’est pas toujours possible de réserver, il peut être nécessaire d’aller directement demander à certaines écuries le matin.

Les saisons de tournois sont en général celles ou il est impossible de voir l’entraînement matinal.

Voir l’entraînement des sumos accompagnés par Japanecdote, c’est choisir la facilité. Avant les tournois, ces derniers se préparent tous les matins.


Merci de respecter ces simples règles :

  • 1: Une écurie de sumo n’est pas un endroit touristique, et l’entraînement est une chose sérieuse, merci de respecter l’atmosphère
  • 2: Merci d’observer calmement l’entraînement, et éviter de trop vous déplacer
  • 3: Merci de ne pas parler, parfois même les chuchotements dérangent les athlètes
  • 4: Ne pas vous tenir sur l’arène ou sur le sable, qui est un endroit sacré pour les sumos
  • 5: À l’entrée de l’écurie, merci d’enlever vos chaussures
  • 6: Retirez lunettes et chapeaux
  • 7: Il est interdit de boire ou fumer dans l’établissement
  • 8: Vous êtes parfois autorisés à prendre des photos, mais merci de rester à votre place
  • 9.N’utilisez pas le flash et mettez le son en silencieux
  • 10: Merci d’éteindre votre téléphone
  • 11: Il faut rester dans l’écurie jusqu’à la fin de la séance, merci de ne pas partir avant
  • 12 : Ne pas orienter les pieds vers l’arène, ceci est mal vu

 

Incoming search terms:

  • jap av twitter
  • lentrainement des sumo
  • voir entrainement sumo
 

  • 0

Taïko, l’apprentissage du tambour japonais

Tags : 

Apprenez le Taïko, le tambour Japonais

Joueurs de Taïko

Joueurs de Taïko

Venez battre la mesure !

Le Taïko est le tambour japonais que l’on peut entendre principalement lors des festivals, produisant un puissant son semblant venir des entrailles de la terre que l’on entend même de très loin. Avec cette activité, vous allez apprendre à jouer du Taiko avec un professionnel.
Aucune expérience préalable n’est nécessaire pour rejoindre l’atelier. Visite spéciale selon disponibilités.

Petite histoire du Taïko

Le Taïko est un instrument originaire de chine et de Corée, et dont il a subit les influences conjointes et dont les premières traces au Japon remontent au 6ème siècle. Ses fonctions diffèrent selon les époques, entre utilisation militaire, accessoire de théâtre et communication entre les individus.
C’est donc assez naturellement qu’on l’a retrouvé assez rapidement au sein des matsuris, les festivals japonais. À coté de ces utilisations pratiques, se sont développés des utilisation professionnelles, dans des groupes de musique spécialisée.
 

 

Incoming search terms:

  • apprendre le tambour japonais
  • taiko
 

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Je suis convaincu, je veux voyager avec Japanecdote